EIC Accelerator 2021 dans Horizon Europe

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

La Commission Européenne lance l’EIC Accelerator 2021 dans son nouveau programme cadre Horizon Europe. Deux dates limites de soumission pour 2021 : le 9 juin et le 6 octobre. Mais avant d’évoquer l’EIC Accelerator 2021, revenons sur les précédentes éditions.

Rappel : Le programme EIC Accelerator dans Horizon 2020

Le programme EIC Accelerator a été lancé en septembre 2019 et provient d’une mutation de l’Instrument PME. C’est un l’instrument phare dédié aux startups et PME. Il finance la croissance d’entreprises « pépites » ayant un fort potentiel disruptif et une ambition internationale. Par ailleurs, toutes les thématiques sont ouvertes, mais seuls les projets ayant atteint le TRL6 sont éligibles.

L’attrait de cet instrument est lié au financement. En effet, l’entreprise peut obtenir jusqu’à 2,5 M€ de subvention (70% de taux de financement). Par ailleurs, dans les derniers appels à projets, la Commission Européenne proposait d’entrer au capital de certaines PME jusqu’à 15 M€.

Mais comme le montrent les statistiques, la désillusion a été souvent au rendez-vous.

Les statistiques

CallNb de projets soumisSeal of ExcellenceInvitation HearingProjets financésGrant (M€)Sub. Moy.FR- Projet financéFR – Grant totalTx de succès
Oct-191852584189741381,857154%
Jan-20184957317044851,97152,4%
Mars-203883?184721502,18221,8%
Mai-20>2000562?641292,01122<3,2%
Oct-204200??30???
Total1378428450233742,6%

Ces données montrent le très fort engouement pour ces appels à projets. Le premier enseignement est le niveau d’excellence des projets. En effet, pratiquement 1/4 des projets obtiennent le Seal of Excellence. Ceci démontre à la fois la qualité, mais aussi la maîtrise des “codes” de l’appel à projets. Par ailleurs, obtenir le droit d’aller à l’oral n’est encore qu’une étape dans le processus. En effet, avoir une note moyenne supérieure à 14/15 ne garantit pas le financement. D’ailleurs, il faut plutôt viser la perfection, c’est à dire 15/15 pour avoir une chance. Et en plus, on observe un fort taux de chute après l’oral. Seulement 35% des projets réussissent à passer cette dernière étape. Au global, les chances de succès sont de l’ordre de 1 à 4% suivant les appels à projets.

Au regard de ces données, on constate que seuls les projets d’un très haut niveau remportent la mise. Ainsi, les projets doivent impérativement être parfaits à tous niveaux : l’excellence scientifique et le caractère disruptif de la solution; l’impact et donc le business plan; le management du projet et l’équipe associée.

Fort de ce constat, la Commission Européenne a reconduit l’EIC Accelerator dans Horizon Europe. Mais sous une version modifiée.

Taux de succès dans Horizon Europe

Le taux de succès de l’appel à projets de juin 2021 (étape 2) est de 8,1%. Un taux en hausse par rapport à Horizon 2020 compte tenu de la procédure en 2 étapes. Ainsi, 65 startups ont reçu un financement sur 801 dossiers déposés (132 pitch, soit 16% de dépassement des seuils).

Un projet ? Des questions ? Contactez-nous pour échanger avec nos experts et avoir des conseils

L’EIC Accelerator 2021 – Présentation

L’EIC Accelerator 2021 fait parti du Programme phare du Conseil Européen de l’Innovation (European Innovation Council – EIC). Il doit bénéficier d’un budget de 10 milliards d’euros sur 2021-2027. Ce programme est intégré au 3ème pilier d’Horizon Europe « L’Europe Innovante ». Il a pour but d’accélérer la mise au marché de solutions radicalement innovante. Ainsi, c’est peu ou prou la même philosophie que dans Horizon 2020. Le programme est divisé en 3 instruments :

  • L’EIC Pathfinder pour l’exploration d’idées radicalement nouvelles. Il s’agit des anciens instruments FET-OPEN et FET-PROACTIVE.
  • L’EIC Transition activities pour la transformation des résultats de la recherche en innovation.
  • Et enfin l’EIC Accelerator, donc l’objectif est le déploiement sur le marché.

EIC Accelerator 2021 : Les changements

Nature des projets attendus

A l’image de l’EIC Accelerator dans H2020, l’EIC Accelerator 2021 est réservé aux PME et startup ayant une innovation de rupture avec un très fort potentiel de croissance à l’international. Ainsi, cela se caractérise par un développement fortement capitalistique et un niveau de risque élevé. L’ambition de ces PME doit être de transformer radicalement le marché. Ainsi, il n’y a pas de place pour les projets incrémentaux, ou les évolutions de gamme de produit. De ce côté là, pas de changements.

Les projets devront donc être à TRL6-8 et durer entre 12 et 24 mois.

Appels à projets « bottom-up » et « top-down »

Bien que athématique, la Commission Européenne portera une attention particulières aux projets rentrant dans la feuille de route technologique de l’Europe. Par exemple, la santé, le numérique, l’énergie, l’environnement sont des thématiques privilégiées. Ces thématiques seront l’objet d’appel à projets spécifiques : les EIC Accelerator Challenges.

Limitation du nombre de resoumissions

Une des principales cause du faible taux de succès est le nombre très élevé de projets resoumis. En tout cas, c’est l’analyse faite par la Commission Européenne. Mais c’est sans prendre en compte qu’en moyenne il fallait 3 soumissions pour pouvoir obtenir le financement,… Néanmoins, ce nombre de projets soumis avait une conséquence sur le temps qu’allouait un expert à l’évaluation. Moins de temps, et donc plus de projets « survolés », rapidement notés, sans chercher à comprendre les détails, parfois mal exprimés par l’entreprise.

C’est pourquoi, le process de soumission a été radicalement changé. A présent, il comporte plusieurs étapes. En effet, la Commission Européenne réutilise le schéma des soumissions en plusieurs step, afin « d’écrémer » plus rapidement les projets. L’avantage est que l’entreprise ne passe pas trop de temps sur la première étape, et elle sait rapidement si son projet a des chances. Par ailleurs, pour limiter le nombre de resoumissions, des délais vont être imposés en cas d’échec.

Le nouveau processus de soumission pour l’EIC Accelerator 2021

EIC Accelerator 2021

Etape 1 : Le préfiltre ou « short proposal »

Afin de diminuer le temps consacré à l’évaluation, mais aussi aux entreprises, la 1ère étape est simplifiée. En effet, le dossier ne comporte que 5 pages, un pitch deck de 10 slides et une vidéo de présentation. L’entreprise peut déposer en continu son dossier, ce qui permet un lissage des évaluations. L’évaluation portera essentiellement sur l’état de l’art et la propriété intellectuelle.

Autre changement notable : Fini les notes. En effet, à présent, c’est un GO/NO GO réalisé par 2 experts évaluateurs. Le processus est simple :

  • 2 GO : l’entreprise peut passer à l’étape suivante.
  • 2 NO GO : Le projet est refusé. L’entreprise a la possibilité de resoumettre 1 seule fois dans l’année. Si elle obtient une deuxième fois un refus, elle devra patienter 2 ans avant de redéposer son dossier.
  • Enfin, 1 GO et 1 NO GO : 2 nouveaux experts sont mandatés. Si l’évaluation apporte 1 nouveau GO, alors le projet peut passer en étape 2.

La Commission semble vouloir s’engager sur des délais courts d’instruction. En effet, elle se donne pour objectif 4 semaines.

Etape 2 de l’EIC Accelerator 2021 : Le « full proposal »

Le plus dur reste à faire : un dossier complet de 25-30 pages. Pour maximiser les chances de succès, la Commission Européenne mettra plusieurs outils à disposition du porteur de projet. Tout d’abord un coaching pour l’aide à la rédaction. Ensuite, un accès à une plateforme dotée d’intelligence artificielle d’aide à la rédaction de l’état de l’art et de pré-due-diligence. De plus, elle proposera des vouchers pour des conseils business. Enfin, un accès à une plateforme permettant d’être en interface avec des investisseurs accrédités. On peut raisonnablement penser qu’avec la mise à disposition de tous ces outils, le passage de l’étape 1 « short proposal » à l’étape 2 « full proposal » ne sera pas aisé…

4 deadlines par an seront ouverte pour le dépôt des dossiers « full proposal ». La Commission Européenne indique qu’un délai maximum de 12 mois entre l’étape 1 et le dépôt devra être respecté.

Il semblerait que des projets issus d’autres instruments puissent accéder directement à l’étape 2. Par exemple, il s’agirait des projets Pathfinder, ERC, EIT, Eurostars ou ayant levé des fonds…

L’évaluation des « full proposal » sera réalisée par deux nouveaux experts. Les critères sont : l’excellence, l’impact et le niveau de risque. Une « tech due diligence » pourra être conduite par un expert du domaine en cas de besoin.

Encore une fois, pas de notation, mais des GO/NO GO :

  • 2 GO : étape 3, l’interview
  • 1 NO GO : exit. Le projet pourra être redéposé à l’un des 2 deadline suivantes, avec un coaching. Si le projet obtient 3 échecs, alors l’entreprise rentre en période de « cool down » – interdiction de redéposer – pendant 1 an.

Etape 3 : L’interview

Dernière étape, l’oral. 10 minutes de présentation du projet, suivi de 30 minutes de questions / réponses. Le jury délibère ensuite pendant 30 minutes pour enfin donner sa réponse. En cas de GO, l’accord sera rapide sur le montant de la subvention. Si la CE souhaite rentrer au capital, elle lancera alors une procédure de full diligence.

En cas d’échec, 3 possibilités :

  • Redéposer, toujours avec l’aide d’un coach,
  • Ou l’Obtention du label « Seal of Excellence » si l’entreprise accepte le partage de données,
  • Ou exit et période de « cool down » pendant 1 an.

Quelques autres nouveautés de l’EIC Accelerator 2021

Habituellement, il est convenu d’utiliser l’échelle TRL pour mesurer la maturité d’un projet. Il est également envisagé d’utiliser une seconde échelle complémentaire : le MRL ou Manufacturing Readiness Level. En effet, force est de constater que certains projets sont certes matures technologiquement, mais l’industrialisation reste balbutiante. Ce qui a pour effet de ralentir la mise au marché.

Dans la philosophie de l’instrument EIC Accelerator 2021, l’ambition de la startup est un critère déterminant. C’est pourquoi, la Commission Européenne semble vouloir privilégier les entreprises ayant réalisé une levée de fonds.

Par ailleurs, durant Horizon 2020, les « Grands Pays » ont largement trusté les projets gagnants. Ainsi, la Commission souhaite « privilégier » les plus petits pays. Il n’est pas dit de quelle manière.

Enfin, la CE s’est fixé un quota de 25% de femmes CEO…

Pourquoi se faire accompagner ?

99% des PME gagnantes ont eu recours à un consultant spécialisé. Pourquoi ? Car l’expérience du montage de ce type de dossier bien particulier, associé à l’expertise du consultant en business plan permet d’avoir une vision globale du projet.

Tout d’abord le consultant va s’approprier le projet et analyser ses forces et faiblesses d’un point de vue objectif. Ce que ne fait pas le porteur de projet qui souvent minimise les points durs. Tout d’abord, il va savoir correctement mettre en lumière les différents points forts du projet. Ceci d’une manière à la fois concise, impactante et intelligible. En effet, bien souvent vulgariser intelligemment l’innovation afin qu’elle soit tout de suite bien comprise n’est pas forcément une faculté des entrepreneurs.

Travailler chaque point faible est une de ses priorité. Rien ne doit être laissé au hasard et trouver les solutions fait partie de son travail de conseil.

Ensuite, le business plan : décortiquer les hypothèses, les rendre crédibles, projeter correctement les revenus et charges, dégager la rentabilité…autant d’éléments que le consultant regardera avec un avis critique constructif.

Enfin, la mise en œuvre : Un projet n’est que papier. On dit régulièrement que l’idée n’est que 1% de la réussite. C’est pourquoi la partie management, équipe, vision, stratégie, … est cruciale. Par conséquent, la Commission Européenne porte une attention particulière sur l’implementation du projet. L’expérience du consultant dans ce domaine est fondamentale.

La compétition reste très élevée et seuls les meilleurs dossiers sont financés. Alors, faites comme les gagnants, faites vous aider par un consultant expert.

Pourquoi et comment utiliser Winbids ?

Candidater à un appel à projet EIC Accelerator c’est bien. Mais obtenir la subvention, c’est mieux !

Parce que monter un dossier de demande de subvention ça prend du temps et c’est un métier ! Et aussi parce que dénicher le consultant avec la bonne expertise ce n’est pas si simple !

Une fois votre espace utilisateur créé, vous pourrez facilement lancer une consultation. En quelques jours seulement, vous pourrez identifier et choisir les consultants en adéquation avec vos besoins et attentes. Notre process garantit une totale confidentialité de vos projets. Il est également compatible avec les contraintes des marchés publics.

Nous avons référencé des consultants expérimentés sur toute la France. Ils ont en moyenne 15 ans d’expérience professionnelle, 95% sont docteurs / ingénieurs. Ils sont soit consultants de cabinet conseil, soit experts indépendants chevronnés ; mais tous reconnus pour leur excellence en innovation.

Nous vous mettons en relation avec les meilleurs experts. Ensuite, vous négociez librement les conditions de la mission directement avec eux.

Et sachez que nous sommes fiers d’avoir pu aider Glowee, une startup lauréate de l’EIC Accelerator en 2020. En effet, Glowee a utilisé Winbids pour trouver son expert qui lui a obtenu l’aide de la Commission Européenne : Un beau succès !

De nombreuses startups utilisent notre plateforme pour identifier les meilleurs consultants pour leur besoin : c’est simple, rapide, très sélectif, et gratuit d’utilisation…

Alors, pourquoi pas vous ?


L’utilisation est entièrement gratuite et vous bénéficiez d’un accompagnement sur mesure !

Votre projet mérite le bon consultant en innovation

Gagnez du temps avec Winbids : laissez la technologie identifier les meilleurs pour votre projet et choisissez ensuite ceux que vous voulez rencontrer.

Prestataires / conseils

Le top des consultants de cabinets de conseil en innovation & des experts indépendants .

Autres articles dans "Financement de l'innovation>Subvention, Financement haut de bilan"

Comment ça marche ?

Décrivez votre besoin et vos attentes en quelques minutes

Votre consultation est transmise de manière anonyme et sécurisée aux prestataires en adéquation avec votre besoin. Confidentialité respectée

Vous négociez librement la mission et ses conditions et vous choisissez votre prestataire idéal

Sélectionnez les prestataires que vous souhaitez rencontrer. L’anonymat est levé

Les prestataires intéressés et disponibles vous transmettent leur candidature

Le tout gratuitement et sans engagement

Comment ça marche ?

Inscrivez-vous sur Winbids!

Rapidement et simplement Votre inscription est soumise à validation

Détaillez votre profil et vos expertises

Avec un support de nos chargés de référencement

Laissez travailler l'algorithme

et recevez des opportunités de missions en adéquation avec vos attentes

Candidatez librement aux consultations

et ne payez qu'en cas de succès

Candidature validée par l'entreprise !

Faites votre offre à l'entreprise et négociez librement vos conditions

Je suis un prestataire de conseil en innovation
Je suis un prestataire technologique