Recherche et développement : comment bien investir ?

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Recherche et développement : comment bien investir ?

Disruptions, évolutions technologiques, montées en puissance de la compétitivité et de la concurrence nationale ; et internationale ou incitations via des aides publiques sont autant d’éléments contextuels qui devraient vous pousser à innover et à investir dans la recherche et développement pour préserver ou développer vos parts de marché. La démarche doit néanmoins être réfléchie et menée à bon escient…

En effet, se fixer des objectifs quantifiables est, certes, indispensable, mais vous devez également vous pencher sur le dimensionnement de votre R&D au sein de votre entreprise ; sur l’organisation et l’allocation de vos ressources R&D, ainsi que sur le financement de vos projets.

Définition de la fonction recherche et développement 

Une des définitions de la fonction recherche et développement se définit comme l’ensemble des processus qui assurent la faisabilité industrielle d’une recherche fondamentale ou d’une invention. Cette fonction a pour objectif de développer des innovations pour les transformer en découvertes ou en produits/ services innovants.

Pour rester en compétition et disposer d’un avantage concurrentiel ; tout le monde s’accorde pour dire qu’il est important d’investir dans la recherche et développement. Cet investissement est nécessaire à toute entreprise, qu’elle soit un grand groupe ou une start-up. En effet, on ne peut citer ici tous les articles, rapports ou études qui démontrent que les entreprises qui innovent sont celles qui d’une part affichent de la croissance ; mais aussi savent résister aux différentes crises qui surviennent. Par exemple, selon un sondage récent auprès de 15 000 entreprises ; il a été démontré que sur une période de six mois, l’investissement privé ou public dans le secteur de la recherche et développement favorise la croissance des entreprises et la création d’emplois.

Il est communément partagé que l’investissement dans les activités de R&D permet d’améliorer les résultats futurs des entreprises et d’assurer leur pérennité. En effet, alors que les dépenses de R&D diminuent les flux de trésorerie et les bénéfices courants ; elles affectent positivement les opportunités de croissance des entreprises. Résultat : Les entreprises s’engageant dans des activités de R&D ont un taux de croissance nettement supérieur aux autres du même secteur qui ne s’y sont pas engagées.

Impact de l’optimisation de la fonction recherche et développement 

Optimiser la fonction recherche et développement ne peut avoir que des impacts positifs dans la majorité des cas ; surtout pour des grandes entreprises dont l’organisation souvent transverse est complexe. Ainsi, travailler le schéma organisationnel de la R&D implique tout d’abord de définir la stratégie innovation et de la politique associée. L’objectif est de définir les raisons d’être de l’innovation au sein de l’entreprise, dans le cadre de sa stratégie global. Ensuite, il convient de revoir son processus de l’innovation afin d’en identifier es forces et les faiblesses. Ce processus doit être analysé par étapes d’identification des projets jusqu’à leur réalisation ; en croisant avec les processus et organisations RH associés.

Enfin, la gouvernance de l’innovation au sein de la structure doit également être abordée. L’objectif est de définir les rôles et responsabilités des personnes impliquées dans le processus.

Ces trois composantes de la fonction recherche et développement sont indissociables et prodiguent des impacts important sur la capacité d’innovation de l’entreprise. En effet, avoir de bons projets est certes nécessaire ; mais l’organisation de leur genèse est mise en œuvre prépondérant dans la réussite.

Vers une démarche R&D structurée 

Il existe plusieurs méthodes de développement d’un produit ou d’un service. Cependant, la nécessité de répondre toujours plus rapidement aux attentes du marché a forcé les entreprises à opter pour des méthodes réduisant le time to market. Ces méthodes s’inspirent de l’agilité des start-ups, qui ne peuvent s’offrir beaucoup de temps avant de générer des revenus. Basiquement, cette méthode consiste à bien appréhender le besoin initial et les marchés visés puis de rapidement passer à des étapes en boucle de développement/ tests/ développement pour améliorer les performances du produit. Ainsi, il est maintenant fréquent de voir sur le marché des versions successives d’un produit sur des temps courts. Quitte à n’avoir au lancement que les fonctions primaires pour évoluer ensuite vers des fonctionnalités pointues.

La méthode

Ainsi, en résumé, la démarche à suivre repose sur les étapes suivantes :

  • Caractériser finement les besoins attendus. Bien faire la différence entre des besoins primaires (« must have ») les besoins secondaires (« nice to have »).
  • Ensuite définir si l’innovation attendue est porteuse de croissance. Pour cela, il faut identifier d’une part les marchés et les domaines d’application qui cherchent des performances élevées. Et pour chaque domaine d’application, les secteurs demandeurs. Afin d’être au plus près du marché, au-delà des études marché « papier » ; il est préférable d’interviewer des experts ou des sociétés qui peuvent aider à valider l’intérêt de la technologie et le niveau de performance attendu. Bien souvent, l’identification de ces applications et secteurs nécessite des outils qui vont au-delà des moteurs de recherche habituels. Il faut en effet être capable de faire le lien entre des domaines techniques et des domaines applicatifs ; ce qui n’est pas le cœur d’activité des moteurs habituels.
  • C’est seulement après que l’on peut lister les caractéristiques clé de la technologie : qu’est-ce qui la différencie par rapport aux solutions existantes ? Quelles fonctionnalités, quels niveaux de performance, quels avantages concurrentiels potentiels ? Ces questions de bon sens nécessitent parfois une réflexion approfondie avec les experts internes et externes du domaine pour dégager des réponses.
  • Enfin, on peut lancer de premiers développements, lesquels seront rapidement confrontés à de premiers utilisateurs. La boucle de tests/ développement/ test est alors enclenchée.

L’open Innovation

Comme on peut le constater, cette méthode demande de s’ouvrir rapidement en externe pour collecter finement le besoin et définir l’innovation. Cette démarche d’open innovation, très utilisée dans les pays anglo-saxons, a démontré ses performances. Bien entendu, elle nécessite d’anticiper les sujets liés à la propriété intellectuelles. Dans la phase de développement/ test ; on observe une tendance forte au recours à des plateformes technologiques qui permettent de concentrer des moyens de conception, développement et tests.

L’inconvénient de cette démarche est le temps à consacrer pour identifier les experts et les moyens technologiques adéquats. Cela justifie l’emploi d’une plateforme d’intermédiation adaptée qui permet de paralléliser ce processus de recherche et ainsi trouver chaussure à son pied en quelques clics.

Recrutez les bons moyens de développer votre projet

Actuellement, la moitié des petites entreprises préfèrent faire leur recherche et développement en interne. Cependant, investir dans des moyens R&D est couteux, et toute entité n’a pas les fonds propres nécessaire pour tout développer en interne. Par ailleurs, cette approche limite la capacité d’innovation puisque seules les ressources internes sont mobilisées. Enfin, développer en interne présuppose que l’entreprise supporte à 100% le risque d’échec.

Or, la France s’est dotée d’un ensemble de structures publiques ou semi-publiques ayant vocation à être utilisées par les entreprises pour accélérer et sécuriser leurs développements. En effet, ces plateformes technologiques regroupent à la fois des équipements de pointe (souvent très onéreux) et des moyens d’essai et de test en situation réelle ; mais aussi des experts scientifiques capables d’opérer les technologies et analyser les résultats. Il en résulte des produits ou services de haute technologie ; en adéquation avec les besoins du marché, et très souvent développés plus rapidement à moindre coût.

Reste donc la question d’identifier les experts et les technologies en adéquation avec votre besoin. Pour vous aider, Winbids a référencé des experts en open innovation et des plateformes technologiques. En quelques clics l’entreprise décrit son besoin, puis notre algorithme sélectionne les prestataires qui correspondent. L’entreprise choisi ensuite ceux qu’elle souhaite rencontrer pour obtenir des devis. En résumé, Winbids permet d’organiser une consultation rapidement, et sans frais.

A propos de Winbids

Winbids est la plateforme spécialisée des prestataires en innovation que ce soit pour du conseil ou des prestations technologiques. En résumé Winbids c’est :

  • Une solution pour chaque besoin en innovation : financement, management, stratégie, marketing, gestion de projet, propriété intellectuelle, RSE, solutions technologiques
  • Un processus mix digital et humain pour un accompagnement personnalisé
  • Des centaines de prestataires d’excellence, référencés par nos soins après un processus exigeant et rigoureux
  • L’adéquation optimale entre besoins et prestataires grâce à notre technologie IA-Algorithme puissante

L’utilisation est entièrement gratuite, sans engagement et vous bénéficiez d’un accompagnement sur mesure pour définir votre besoin !

Votre projet mérite le bon consultant en innovation

Gagnez du temps avec Winbids : laissez la technologie identifier les meilleurs pour votre projet et choisissez ensuite ceux que vous voulez rencontrer.

Prestataires / conseils

Le top des consultants de cabinets de conseil en innovation & des experts indépendants .

Comment ça marche ?

Décrivez votre besoin et vos attentes en quelques minutes

Votre consultation est transmise de manière anonyme et sécurisée aux prestataires en adéquation avec votre besoin. Confidentialité respectée

Vous négociez librement la mission et ses conditions et vous choisissez votre prestataire idéal

Sélectionnez les prestataires que vous souhaitez rencontrer. L’anonymat est levé

Les prestataires intéressés et disponibles vous transmettent leur candidature

Le tout gratuitement et sans engagement

Comment ça marche ?

Inscrivez-vous sur Winbids!

Rapidement et simplement Votre inscription est soumise à validation

Détaillez votre profil et vos expertises

Avec un support de nos chargés de référencement

Laissez travailler l'algorithme

et recevez des opportunités de missions en adéquation avec vos attentes

Candidatez librement aux consultations

et ne payez qu'en cas de succès

Candidature validée par l'entreprise !

Faites votre offre à l'entreprise et négociez librement vos conditions

Je suis un prestataire de conseil en innovation
Je suis un prestataire technologique